Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

 Sujets 
29122010

Il suffit d'un regard pour se comprendre parfois
S'attacher au sourire, s'accrocher à une voix
Mais qui es-tu, dis-moi, pour t'éloigner comme ça
En cherchant à noyer une ambiance, une aura
Ignorant mon passé, mon futur, mes devoirs
Avancer pas à pas sans briser le miroir
Il suffit d'un regard pour se comprendre parfois
S'attacher au sourire, s'accrocher à une voix
Je me languis sans rêves, sans soleil, sans nuages
Observant le ballet que m'offre le paysage
Une écume en mon âme, une berceuse d'autrefois
Ouatée et volupteuse...
 
par temperance-harket - Commentaires: 1 - Vues: 1025
22042010

La Belle au Bois Dormant
Repose en son cercueil.
Et son Prince Charmant
Ne porte point son deuil.

Puis soudain se penchant
Sans vraiment qu’il le veuille.
La Belle au Bois Dormant
Repose en son cercueil.

Lui dépose hésitant
Un doux baiser sur l’oeil.
Tendrement le prenant,
Dans ses bras, elle l’accueille.
La Belle au Bois Dormant.


2010
 
par temperance-harket - Commentaires: 8 - Vues: 568
13042010

Comment peut s'expliquer cette absence d'écrits,
demeurer endormis, refusant tout efforts!
Un hiver rigoureux attendait l'embellie?
Pour délivrer l'esprit aussi muet qu'un mort.

Allongés dans la gorge comme bloquer par un sort,
les paroles nouvelles se languirent tristement.
Espérant la noblesse, escomptant un essor ;
Puis les mots se libèrent, joli retournement!


2010
 
par temperance-harket - Commentaires: 20 - Vues: 825
19042010

La guerre fait rage dans l'escalier;
Une fissure sous votre armure.
Il neigerait sous l'atelier?
Ses corps ont froids et ils sont durs.

J'entends le pas d'un destrier,
résonne en moi une blessure.
La guerre fait rage dans l'escalier;
Une fissure sous votre armure.

Des bris de moi...sur le palier.
Se dessinait sur tout les murs,
votre visage si familier,
qui disparait dans un murmure.
La guerre fait rage dans l'escalier;


2010
 
par temperance-harket - Commentaires: 11 - Vues: 584
15042010

♫♪

Une chanson trotte dans ma tête,
ne me souviens plus des paroles!
elle tourne en boucle, c'est la fête!
Hante le cerveau, pas de bol?

Ce refrain qui se répète
cognant plus fort farandole!
Une chanson trotte dans ma tête,
ne me souviens plus des paroles!

Ce petit air qui rend bête,
car je rougis et je rigole.
C'est la voix de Morten Harket!
Si jolie que je décolle!
Une chanson trotte dans ma tête...


2010
 
par temperance-harket - Commentaires: 2 - Vues: 816
12042010

Il y aura un vide après son départ.
Une absence hybride comme un cauchemar.
Des mots, des accords et un étendard,
glissant sur mon corps : le dernier retard.

Un visage vous quitte. Est-ce un au revoir?
Un adieu impie me privant de toi!
Oublier l'ivresse que procure ta voix?

Dire à l'allégresse "farewell" ce soir?
Omettre ton nom? L'enterrer vivant!
Toi mon tourbillon, mon amour ardent.


2010


sourifleur
 
par temperance-harket - Commentaires: 2 - Vues: 489
06042010

Les contours de ton visage
Sont admirables
Ils me font songer au rivage
Des plages de sable

Ta voix est un rêve
Que baigne la mer
L'écho qu'elle élance sans trêve
Est éternel

Cela me fait penser aux nuages
Des plages de sable
Ton regard océan
Immense et bleu
Me berce comme une enfant
Au rêve heureux


23/06/1993 paques
 
par temperance-harket - Commentaires: 2 - Vues: 485
01042010

Un rayon de soleil, la vie reprend ses droits.
S’asseoir au bord du lac, écouter tous ces chants.
Au milieu de la ville, la douceur fait sa loi,
Dans un coin de verdure artificiellement.

Le rythme naturel où défilent les saisons.
L’hiver s’en va t’en guerre pour offrir au Printemps
D’étaler la couleur, les nuances, les tons.
Qu’il fait bon aujourd’hui, en dehors en dedans.

Entends tu plus au loin le passage des wagons.
Le ciel saphir et perle nous invite au repos
Peut-on trouver la paix dans le bel horizon ?

A quoi bon réfléchir,...
 
par temperance-harket - Commentaires: 0 - Vues: 413
01042010

La clepsydre compte les coups du battement de mon cœur
Qui s’égrènent inutile comme le tour du cadran.
Il est seul, au milieu, d’un nulle part, d’un ailleurs.
Soudain paraît futile, rien ne retient le temps.

De son regard pâlît, par l’orage, par l’espoir.
C’est au fond de ce nid que réside l’éclair !
Car crachant sans répit ainsi te laisse choir…

Dans sa longue robe nuit elle ronronne la belle.
Les douze coups de minuit s’élancent dans l’ombre fière
« je suis lasse te dis-je » puis s’éteint la chandelle.
 
par temperance-harket - Commentaires: 0 - Vues: 474
10122009

L’ARC DE CUPIDON


Il vient de me quitter et n’est que maladresse,
Il est né ce matin par le jour invité,
Rien qu’à le regarder, m’envahit la tendresse,
Dans son petit berceau, il dort à poings fermés.


« Réveille-toi, mon bel enfant !
Ouvre tes petits yeux candides,
Mais, ne dis rien des doux moments
Qui t’on conduit vers l’autre rive.
»

 
par Cypora - Commentaires: 2 - Vues: 713
 Revenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers:  
Nouveaux messages Nouveaux messages
Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
Annonce Annonce
Annonce globale Annonce globale
Note Note