Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

 Sujets 
21082010

"Terre de ciel"


Autour du Buisson ardent
ils ont écrit leur Histoire
de bouche en bouche.

De pierres calcinées en terres arides
où palpitent les fragments de leur vie,
ils ont traversé les siècles.

Passe le temps sous les arches abattues
Grandit l’olivier, verdoie la terre lumineuse
où bruissent les âmes des aïeux.

Sur les pentes douces des collines sacrées
où ondoient la Parole et le sang,
ils se sont reposés à l’ombre des figuiers.

Demain ils franchiront les hautes murailles
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 6 - Vues: 1375
10112009

Printemps


La vie résonne sans raison
trop plein du ciel mouvementé
verts les rêves.


Les mots roulent
de mes nerfs à mes muscles
à l’extrême limite du souffle.


Au-delà de l’horizon
vagues du cœur
et longs éclats de rire.


Roule le tambour
les émois fleurissent
sous l’humus du temps.


Pluie tiède d’étoiles
tapis frémissant de petites marguerites
les regards chantent.


Le printemps bande ses regards
et affûte ses griffes naissantes
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 1 - Vues: 721
31102009

Il est un bateau ivre de terres inconnues
qui avance sur la mer de l’imagination

Sous les étoiles complices, ses marins bâtissent
les châteaux de sable de l’enfance retrouvée

Au matin, dans nos cours de récréation
un ange dépose entre nos pages
sa douce cargaison fleurie de poésies

De l’aube au crépuscule, il est un petit navire
où faire danser entre nos mains
nos chimères fragiles et féeriques
nos rêves inachevés, nos soifs d’espérance



(petit hommage au Bateau-Ivre)
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 7 - Vues: 719
05112009

Je me suis reconnue sous l’horloge
qui chantonnait un petit air sans importance,
et les mots se mirent à frissonner, les yeux baissés

C’est par une de ces nuits somnambuliques
que j’ai décidé de saborder mon dernier bâteau-ivre
au hasard des rues où entre les pavés disjoints
poussent d’étranges fleurs rudérales

De la bordure du quai, j’ai vu sans tristesse
défiler mes compagnons de galère
mes joyeux ripailleurs, mes mélancoliques héros

Et le train s’en est allé emportant dans mes bagages
mes rêves inachevés, une forme d’espérance
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 2 - Vues: 476
31102009

La brume géométrise mollement
au lever du jour
les reflets argentés de la lune mouillée

Sur la plage déserte
un chien assis s’enivre de parfums salins
dans le chuintement du silence à peine troublé
par le sifflement d’ailes des goélands

Grisaille mordorée de la mer étale
Clapotis incertains des coques de noix
Instant fragile, brûlure saline
Lames brisées en éclisses
Au large les sirènes se répondent

Petits nuages blancs et gris
oscillant du rose au bleu
dans le ciel émaillé
du tournoiement matineux
des...
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 2 - Vues: 477
14102009



Rumeur lourd couvercle d’incertitude
sur le fourmillement des hommes
Journalier duel à lame sournoise tranchant dans le vif
Les paroles résonnent sans écho
tandis que nous résonnons dans le vide

Babil ou magnifique ou misérable
au coin des rues
au bord du vertige
Ragots ou savoureux ou chafouins
à portée d’oreille
à perdre haleine

Paroles duveteuses, fumeuses
Paroles trébuchantes, intrépides
Paroles lourdes, filantes
Paroles cruelles, amusantes
Nous résonnons sans raison vos litanies effilées
 
par Gaby Ferréol - Commentaires: 3 - Vues: 447
 Revenir en haut 
Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs:Aucun
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers:  
Nouveaux messages Nouveaux messages
Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
Annonce Annonce
Annonce globale Annonce globale
Note Note