Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Stigmates du Pérégrin - Pierre qui roule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 306
Date de naissance : 12/11/1959
Age : 58
Localisation : Flandre
Loisirs : Ecrire et lire, lire et écrire
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Les Stigmates du Pérégrin - Pierre qui roule.   Ven 18 Juin - 9:08

Pierre qui roule.

Le goudron qui fait face sur les bas-côtés et s’agrippe inéluctablement aux flancs des fossés annonce que le chemin est terminé.

Les traces amicales se sont effacées, les pierres se sont figées. Les arpenteurs ont posé sac à terre et leurs membres sont gourds. Du tréfonds caché, l’ancien a extrait sa boussole d’argent, l’outil de sa quête ; il compte, pensif, discerner à l’horizon ce qui reste d’illusions cristallines pour l’étape de demain.

Au long des heures s’évapore la conscience du repos. Une fois de plus le temps est arrivé de transcrire les sensations sur le papier. Vœu pieux…



Dans la ville, des hommes dorment qui, jusqu’à ce jour, s’étaient faits sédentaires. On les attache à l’odeur sucrée des arcanes du confort. La dévotion moelleusement prônée par les maîtres à penser du prêt à digérer… Longuement l’on compatit alors sous la toile tendue, effrayé par leur captivité perpétuelle et consentie.

Aux yeux des compagnes secrètes brillent les promesses superbes, que tous espèrent souvent. Dames bâtisseuses et stationnaires, hommes en mouvement fuyant la vieillesse prochaine.

Pourtant, au matin, murmurant près du ruisseau, on pense déjà au parcours. Sur le chemin, les pierres se mettent en mouvement roulant vers l’horizon.

Nul ne connaît véritablement la douleur du départ ni pourquoi le marcheur, depuis le premier debout, a la piste en mémoire, malgré les fondatrices, celles qui nous rattachent à l’axe du monde.

Alors, écoutant Blaise, on allonge le pas, suivant les pierres… Vers la lisière du possible… Quand on aime, il faut partir…
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Les Stigmates du Pérégrin - Pierre qui roule.   Ven 18 Juin - 10:36

Moi aussi j'écoute Blaise et j'allonge pas, avec tous je me tends vers la lisière du possible, car j'aime et je pars. Il est très beau ton texte Pascal. Tu vois je pars avec eux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Stigmates du Pérégrin - Pierre qui roule.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre qui roule.....
» Pierre qui roule....n'amasse pas mousse...
» Donald WESTLAKE - Pierre qui roule
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» Pierre Clostermann : Le grand cirque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture-
Sauter vers: