Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pascal
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 306
Date de naissance : 12/11/1959
Age : 57
Localisation : Flandre
Loisirs : Ecrire et lire, lire et écrire
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation   Jeu 21 Oct - 18:20

Les Stigmates du Pérégrin.

L’automne de l’indignation.


Le technocrate, au point culminant de sa forme, n’est pas dépourvu d’un magnétisme avéré. Il possède à sa décharge l’apanage d’un usage intensif de la litote dans l’exercice inégalé de la fumisterie. L’hypocrisie patente de son discours certaines fois évoque l’aimable gouape pour laquelle, bien souvent, notre attachement de sans-culotte est considérable.
Le discours creux est le plus vain des exercices ; le plus inepte aussi, tant de salive et d’énergie dilapidée à la criée…
Notre devoir, nous… Les gens, individus du commun, de l’ordinaire, de la vie même… Histrions funambules d’un devenir dont nous ne voulons plus est de ne pas céder au catéchisme insipide des fossoyeurs de rêves.
Leur force : l’épaisseur de leurs masques, armures éprouvées à l’épreuve de la compassion. Il semblerait que l’existence puisse ainsi se dérouler, médiocre, sans frasques dans un conformisme frileux habilement grimé en raison d’état, un asservissement financier tacitement approuvé. Jusqu’au dernier souffle décréter que le « travail-boulet » souvent si mal rémunéré transcende l’humain alors qu’il le plonge dans l’aliénation et le délire paranoïaque.
Bien entendu, l’État et la Banque pourvoient avantageusement au manque de perspectives et au besoin d’horizon. La technologie remplace l’imagination et le crédit enchaîne les capacités de liberté dans les parfums frelatés d’un progrès illusoire et de menaces usurières…
C’est pourquoi, il est important que ces gouvernants aux allures de malfrats comprennent que la machine à fabriquer de prématurés vieillards est en train de se fissurer.
Pas de grand soir… Simplement une prise de conscience.
L’être humain est une richesse et sa diversité d’aspirations, sa capacité d’imagination sont des atouts que l’on ne peut, que l’on ne doit certainement pas refréner, mais, au contraire, encourager.
«La France d’en bas » est un concept abstrait, le terme de peuple n’est pas un terme péjoratif. Le peuple n’est que le reflet profond, l’essence d’une nation multicolore, multi générations et multiculturelle.
L’utopie est un moteur puissant, vouloir l’enrayer est une erreur et certainement un crime…


Revenir en haut Aller en bas
manon1014
Pipelette
Pipelette
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 767
Date de naissance : 21/05/1981
Age : 36
Localisation : Avec mes biques
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation   Jeu 21 Oct - 20:48

J'ai beaucoup aimé ton intervention, ça relève la moyenne générale des forums, je ne parle pas du bateau où l'on rencontre tant de gens de bon goût mais des autres où chacun veut être le père tapedur !
En tout cas une fois de plus la jeunesse nous montre le chemin, ceux qui pensent qu'ils sont dans la rue pour sécher le bahut sont dans l'erreur la plus grossière. Etre jeune c'est croire en la justice et surtout en son pouvoir de changer le cours des choses. Etre résigné c'est être vieux, et des vieux il y en a même dans le rang des maternelles.
Revenir en haut Aller en bas
Pascal
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Masculin
Cochon
Nombre de messages : 306
Date de naissance : 12/11/1959
Age : 57
Localisation : Flandre
Loisirs : Ecrire et lire, lire et écrire
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation   Jeu 21 Oct - 21:01

Fine analyse de l'âge véritable et merci à toi de me lire, l'époque est à l'éructation, à cela je préfère la reflexion
amitiés
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Stigmates du Pérégrin - L'automne de l'indignation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes vendanges, c'est ma petite scène d'automne !
» 64ème Salon philatélique d'automne
» L'automne à l'étang de Croth
» En robe d'automne, Elmer salue le retour de la pluie
» Et on est bientôt l'automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture-
Sauter vers: