Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 JE SUIS UN TYPE BIEN

Aller en bas 
AuteurMessage
aristee
Sacrée Pipelette
Sacrée Pipelette


Nombre de messages : 1155
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: JE SUIS UN TYPE BIEN   Mer 16 Fév - 8:47

JE SUIS UN TYPE BIEN






Je n’aime pas écrire. D’abord, je suis à peu près illisible. Pourtant
aujourd’hui, j’ai besoin (besoin est le
mot juste) d’écrire. Pourquoi ? Je crois qu’en fait il faut que je retrace
les raisons pour lesquelles je suis à plaindre.


Cela peut paraître puéril. Je m’en fous. Je
n’écris pas pour être lu par d’autres. J’écris, pour que noir sur blanc, donc
d’une façon incontestable, et pour moi seul, il soit établi que je ne suis pas
heureux. Et en plus, ce n’est pas juste.


Car enfin, objectivement, je peux dire que
je suis un type bien. C’est en tous cas ce que je pense fortement.


Je suis resté marié 6 ans. J’ai été un mari
irréprochable. Je veux dire que je n’ai jamais trompé ma femme. Objectivement (
je tiens à ce mot) c’est tout de même quelque chose. C’est un fait. Et il est
incontestable, ce fait. J’ai été fidèle, j’ai donc eu raison de dire que j’ai
été irréprochable.


Bon,
en cherchant bien, peut être, puis je me trouver un petit défaut ?
Voyons….Hé bien non. Je ne trouve pas.


Ah, si. A la rigueur je suis peut être trop
bon…presque poire. Mais quand même, il ne faut pas qu’on me marche trop sur les
pieds.


Non. Soyons franc. Je n’ai pratiquement pas
de défaut.


Pourquoi, après 6 ans de mariage, Nadine et
moi avons décidé de nous séparer ?


D’abord, je n’ai rien décidé du tout, c’est
elle qui l’a exigé.


Et pour quelle raison voulait elle que nous
divorcions (ou plus exactement, que nous nous séparions, puisque nous n’étions pas
mariés) ?


Mille personnes questionnées ne sauraient
trouver la bonne réponse à cette question.


C’est parce que nous n’étions pas mariés.
C’est comme je le dis. Epoustouflant, non ? Elle voulait qu’on se marie.
Avouez que c’était idiot. Si elle voulait se marier, c’est qu’elle était bien
avec moi. Alors puisqu’elle était bien avec moi, pourquoi a-t-elle voulu qu’on
se sépare ? Je sais bien que les femmes….Mais quand même !! Une inconséquence
pareille !! Puisque tout allait bien, pourquoi changer ? Hein ?
Pourquoi ? Le changement pour le changement est une ineptie !!


Nadine me disait : J’ai besoin de
stabilité : Marions- nous.


C’était idiot. La preuve que je n’ai rien
à me reprocher, c’est que pour un pseudo
besoin de stabilité…… elle a
voulu que l’on se sépare. Je n’y suis pour rien. C’est le comble de la bêtise,
avouez !!


Et dans cette bêtise je n’ai aucune part.


Creusons un peu. C’est ça ! Creusons un
peu. La raison de notre séparation est tellement ridicule, que ce ne doit être
qu’un prétexte. Il doit y avoir une vraie raison.


Alors, quelle vraie raison avait Nadine de
désirer notre séparation ?


Je crois voir les choses sainement :
Elle ne peut rien me reprocher. Ce point, est bien établi. Donc, c’est elle qui
doit avoir fait quelque chose, qui, aujourd’hui la culpabilise.


Je suis obligé d’exclure son infidélité.
Elle ne peut pas m’avoir trompé. Pourquoi ? Question idiote !! Parce
que c’est évident. D’abord, je n’ai pas une tête de cocu. C’est une certitude.
Les cocus ont une tête spéciale. Je ne l’ai pas. D’ailleurs, pour me tromper, il aurait fallu qu’elle
trouve quelqu’un de mieux que moi. Logique, non ? Et ça, c’est impensable !


Je cherche autre chose.


Le genre de vie que nous menons ne lui
plaisait plus ? Cela aussi c’est improbable. Bien sûr je n’étais pas
souvent à la maison, mais il faut bien travailler. Donc je travaille. Et quand
on travaille , il est indispensable de se détendre, alors je suis notre
équipe de rugby dans tous ses déplacements, et pendant la morte saison, pour le
rugby, chaque année, je fais le tour de France. Dans la caravane publicitaire
bien sûr. Mais tout cela est parfaitement normal. Il faut bien que je me
détende, non ?


Donc, ce n’est pas ça. Il faut que je cherche
ailleurs.


Peut être n’aime t elle pas mon copain
Robert ? La femme de Robert l’a quitté (lui, il sait pourquoi, elle est
partie avec un autre homme) Il était dépressif, je lui ai proposé de venir
passer quelques jours à la maison. C’est vrai que son séjour se prolonge un
peu : Il y a trois ans qu’il est chez nous, mais bon ! Il faut bien
aider les copains. Il n’y a pas là une raison pour se séparer. D’ailleurs,
Robert est parti en même temps qu’elle, donc, si elle ne pouvait pas supporter
Robert, cette raison a disparu.


Je ne vois vraiment pas.


Nadine n’a rien, mais alors, absolument rien à
me reprocher. Pourquoi est elle partie ? Je ne vois qu’un raison. Une
seule.


Elle est devenue folle.









FIN
Revenir en haut Aller en bas
http://bon.livre.free.fr/romans/romans_livres.htm
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23469
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 61
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: JE SUIS UN TYPE BIEN   Mer 16 Fév - 10:17

Oh très sympa cette histoire, voici un homme qui ne se remet pas en question !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
JE SUIS UN TYPE BIEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Type Bien de Dean Koontz
» Une grande nouvelle !
» Qui suis je, et bien moi
» El Tex , je suis bien rentré!
» Bien le bonjour de bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Contes - théâtre et Histoires-
Sauter vers: