Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drahcir
Bavard
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 10/11/1964
Age : 52
Localisation : France, Narbonne
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Lun 11 Juil - 23:19

Le ROITELET, le CERISIER et l' ERMITE

C’est dans un coin reculé d’une région française que cette histoire est tirée. Dans cette région, une forêt quelconque qui peut être n’importe laquelle, à condition qu’elle soit calme, isolée et amicale. Cette forêt fut le témoin d’une rencontre rare et pour le moins insolite :

Un jour d’avril, aux environs de quatre heure du matin, un roitelet mal réveillé vient se poser sur une branche dans une belle forêt verdoyante. D’habitude, à l’aurore, il n’y pas âme qui vive ici. Cependant, le roitelet entame son chant quotidien par une douce mélopée teintée de cliquetis et de vent. Il est apparemment le premier parmi tous les habitants de la vallée à avoir entraperçu le soleil pointer sur l’horizon. Pourtant, ce matin là, son chant n’a pas la même sonorité qu’auparavant, notre roitelet est souffrant.

Pas très loin de là, un arbre calme et paisible se réveille lentement. Il est vieux et chaque jour le réveil est plus douloureux que celui de la veille. Ce beau cerisier est âgé mais le poids des années (et de ses fruits) ne le lamentent pas pour autant. Notre ami cerisier est depuis peu malade, c’est ce qui l’inquiète.

A quelques mètres d’ici, une silhouette se meut dans la pénombre. Un vieille ermite a élu domicile dans une petite cabane de fortune faite de branches d’arbre et de feuillu. L’ermite, assis par terre, tire une pipe de son paletot et commence à fumer. L’odeur du tabac, même si elle reste agréable, ne retire pas à notre ermite son grand chagrin.

Le roitelet est en fait une femelle. Elle aime à rendre la forêt accueillante par son chant léger et délicat. Elle quitte la branche sur laquelle elle s’était posée pour aller tout près de la couche de l’ermite. Elle est curieuse et pense que celui-ci a peut être laissé sans le vouloir, quelques miettes de pain près de son domicile de fortune. Effectivement, un petit morceau de pain dur traînait par là et la belle s’empressa de le picorer avidement. Le matin, il fait grand faim et c’est grâce à sa vivacité que le roitelet arrive souvent à obtenir son petit déjeuner matinal.

Le vieux cerisier tire une branche, puis deux et finit par lancer un frémissement matinal prompt à faire oublier une nuit froide et dure. Notre bon vieux cerisier ne déjeune pas lui, il se contente de regarder les autres faire, il est la sagesse même. Ce matin, il se prend à compter machinalement, le nombre d’habitants à qui il a servi de refuge pour la nuit. Il en dénombre quatre, un écureuil récidiviste, une chouette bruyante, et deux passereaux amoureux.

L’ermite est tout endolori à cause d’une nuit agitée et parce qu’il s’est endormi sur un nid de fourmis Atta. Il a un torticolis persistant depuis 2 jours, ce qui le rend un tantinet grincheux. Généralement, le matin après sa pipe, il va à la cueillette afin de se nourrir avant de passer à tout autre chose. Aujourd’hui, c’est décidé, il mangera des fruits sec, il a une grande envie de noisettes…afin d’oublier sa colique passagère. Des tendres cette fois, car ses dents lui font un peu mal ces derniers jours.

Le cerisier, intéressé qu’il était à regarder sa cime et par la même les nuages blancs, voit arriver à son tronc, l’ermite avec ses mains remplies de noisettes fraîchement cueillies et le roitelet se poser sur une de ses branches. C’est à ce moment là que quelque chose se passa…



Cerisier : Pourquoi suis-je si précoce ? j’aurais tellement aimé avoir mes fruits mûrs en juin. Ou mieux encore, pouvoir changer la variété et la texture de mes fruits chaque année comme cela je verrai beaucoup plus d’individus.
Roitelet : Mais qui parle ? C’est toi le cerisier ?
Cerisier : Oui, en effet, c’est bien moi mais je peux te retourner la même question !
Roitelet : C’est étonnant, d’un seul coup, comme ça, on arrive à communiquer !
Cerisier : Oui, et ce n’est pas l’envie qui me manquait si tu veux le savoir !
Roitelet : Si seulement je pouvais oublier ce qui me cause de la peine, si tu savais…
Cerisier : Ah bon, tu as des soucis ?
Roitelet : Oui et des gros !
Ermite : Grmbl…ce n’est pas bientôt fini vos commérages ? ? ?
Roilelet : ?
Cerisier : ? ?
Roitelet : Qui a parlé cette fois ?
Cerisier : Ce n’est pas moi, je n’ai pas une voix si grave !
Ermite : C’est moi quoi, le seul qui puisse parler ou qui sache encore communiquer dans cette foutue forêt !
Roitelet : Dis donc, l’ermite, tu sembles en avoir gros sur le cœur toi aujourd’hui ?
Ermite : Oui, et ça ne date pas d’hier !
Cerisier : Tu veux mes cerises, elles sont douces ?
Ermite : Surement pas, j’ai une colique qui ne me lâche pas depuis 3 jours, c’est sûrement de leur faute !
Cerisier : …désolé.
Roitelet : Les amis, je vous demande une minute d’attention. Quel est ce phénomène qui fait que nous puissions communiquer tous les trois ensemble, ici et maintenant ? Que s’est il passé ? Pourquoi nous et dans une telle circonstance ?
Cerisier : Oui, amie roitelet, tu as raison, dans la nature, rien n’est là pour rien, il doit bien y avoir une raison valable. Tu as une idée l’ermite ?
Ermite : A première vue, je dirais aucune.
Cerisier : Roitelet, tu disais tout à l’heure que quelque chose te causait de la peine ?
Roitelet : Oui, mais je n’ose plus maintenant car en voyant l’ermite je crois bien qu’il souffre d’un mal bien plus profond que le mien.
Cerisier : Voyons roitelet, si tu n’accouches pas, on ne pourra même pas tenter de t’aider !
Roitelet : Justement, il s’agit bien de ça, accoucher !
Ermite : (s’étouffant avec une noisette avalée de travers) kof ! kof ! kof !
Cerisier : Peux tu être plus précise amie roitelet ?
Roitelet : En fait, je suis stérile, inapte à la génération. Je ne pourrai jamais avoir de petites boules qui germeront dans mon ventre et ça me détruit un peu plus chaque jour.
Cerisier : Mon Dieu, quel sort la nature t’a jeté, je compatis à ta douleur mon amie !
Roitelet : C’est gentil de ta part, Cerisier, de me soutenir de la sorte. Au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs !
Cerisier : Tu gardes ton sens de l’humour, c’est déjà ça. Tu sais quoi, moi aussi, je déprime mais pour d’autres raisons.
Roitelet : Ah bon, vu comme ça on ne dirait pas ?
Cerisier : Ben justement, les apparences sont parfois trompeuses. Je souffre de ne pas pouvoir offrir d’autres fruits à mes amateurs. Les miens sont certes juteux mais pas assez croquants. De plus, elles deviennent vite de couleur sombre et manquent de variété de couleurs au fil de leur maturité. Pire, mes petites boules rouges ne…
Ermite : STOP !
Roitelet : ?
Cerisier : ? ?
Ermite : J’ai compris !
Roitelet : Ah, mais quoi donc ?
Cerisier : Oui, dis nous ?
Ermite : J’ai compris ce qui nous rassemble aujourd’hui !
Roitelet (empressé de savoir ) : Vas-y Ermite, nous sommes tout ouïe !
Cerisier : Parfaitement !
Ermite : Ben voilà, je crois que nous avons tous les trois au moins un point commun !
Cerisier : Ah ?
Roitelet : Lequel ?
Ermite : Les boules !
Roitelet (tombé de sa branche) : gloups !
Cerisier (soulagé d’un coup de 20 kilos de cerises…et d’un roitelet) : mouarf !
Ermite : Mais oui pourtant, écoutez. Toi, le roitelet, tu as bien dit : « Je ne pourrai jamais avoir de petites boules qui germeront dans mon ventre ». Et toi, le Cerisier tu as dit aussi : « Pire, mes petites boules rouges ne… ». Voilà, nous avons les boules !
Roitelet : C’est vrai ce que tu dis, mais toi, qu’as tu à voir là dedans ?
Cerisier : Exactement, que viens tu faire dans cette histoire naturelle ?
Ermite : Figurez vous que moi aussi j’ai un rapport avec cette histoire. Si je suis ce que je suis aujourd’hui, c’est que j’ai quitté la ville, ses bruits, sa pollution et sa foule. Je suis devenu un ermite parce que j’avais les boules dans la gorge à force de vivre avec tout ça. Je me disais tout le temps : « J’ai les boules, j’ai les boules, j’ai les boules… ». De plus, c’est la perte de mon travail qui a été l’élément déclencheur. Quand je l’ai perdu, j’ai décidé de vivre ailleurs, loin de tout, plus près de la nature. Ne plus avoir les boules !
Roitelet (juste un bruit) : cui !
Cerisier (sans mot) : …
Ermite : Ben répondez, dites quelque chose ?

FIN



Même si on ne souffre jamais des mêmes maux, quelque part, à un moment donné, on éprouve tous un peu le besoin de les partager.
Aujourd’hui, j’étais assis dans un square à Paris, il y avait un oiseau sur un buisson, plus loin un très vieil arbre et assis près de moi sur le même banc, un clochard.
Revenir en haut Aller en bas
nane
Moulin à Paroles
avatar

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 10181
Date de naissance : 22/11/1950
Age : 66
Localisation : Val de Marne et Côtes d'Armor
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Sam 16 Juil - 15:01


et tu nous as donné quelques gouttes de bonheur ! bea
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23466
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Dim 17 Juil - 10:36

J'adore j'ai eu le sourire tout au long de la lecture, un vrai moment de bonheur. ouah ça fait du bien. J'ai un jardin autour de moi, beaucoup d'oiseaux des hérissons la nuit, j'adore ces petits pères hier soir j'entendais des petits bruits et en boule sous un abris leurs yeux en boutons de bottines les adorables bestioles me regardaient. Dans mon jardin il y a aussi un cerisier vénérable, et parfois je me fait l'effet d'un ermite quand je passe mes bras autour de sa taille et pose ma tête sur son tronc.

Je n'ai pas de roitelet mais des mésanges, elles sont si jolies, plusieurs nids éclos, un vrai bonheur, une ode à la nature, et vois-tu ton histoire m'a gonflé le cœur de joie, alors qu'en ce moment la perte d'un petit chaton m'a beaucoup attristé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23466
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Dim 17 Juil - 10:39

J'ai eu envie de voir ce qu'était ton avatar, un film au delà de nos rêves, je devine que tu l'as vu et que tu l'as aimé, il a l'air profond portant à la réflexion. Je vais me le procurer, en ce moment je suis sur ce chemin, de réflexion, de progression...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Drahcir
Bavard
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 10/11/1964
Age : 52
Localisation : France, Narbonne
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Dim 17 Juil - 20:28

Merci pour les gentils commentaires déposés. Content que ce conte vous a plu. bea

@Anne : oui, "Au delà de nos rêves" est un film inspiré autant qu'inspirant, et je vous le recommande chaudement.
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23466
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Lun 18 Juil - 19:12

Je te remercie je l'ai vu sur Amazon, je compte me le commander. Je perçois en toi une très grande sensibilité... Ne te moque pas je n'ai pas de boule de cristal, juste laisser aller mon intuition.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Drahcir
Bavard
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 57
Date de naissance : 10/11/1964
Age : 52
Localisation : France, Narbonne
Date d'inscription : 22/08/2009

MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   Lun 15 Avr - 9:05

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Roitelet, le Cerisier et l'Ermite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ermite, Pierre
» Le hanami (pique nique sous les cerisier)
» FC de Jiraya en MODE "ERMITE" [ ATTENTION ~SPOILS~ ]
» Roitelet
» bernard l'ermite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Contes - théâtre et Histoires-
Sauter vers: