Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La vie et le vélo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amb55
Pipelette
Pipelette


Nombre de messages : 629
Localisation : http://siletheilmeracontait.wordpress.com
Loisirs : poèmes et romans
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: La vie et le vélo   Ven 11 Nov - 18:05

Je sais ce n'est pas un cadeau que je vous fait aujourd'hui. Pas très gai mon petit speach ...
[photo supprimée]

La vie c’est comme le vélo. Pour ne pas se casser la figure il faut sans cesser pédaler, pédaler. Au début, on apprécie. La vie. Le vélo. Le vent dans les cheveux, le soleil dans les yeux. On aime ça. On se sent même souvent seul au monde. On avance, on avance. Et puis un jour on pose le pied par terre. On se fait doubler par plein d’autres cyclistes. Eh, oui, nous sommes des milliards à pédaler ainsi. Pour ne pas tomber je vous le répète ! Certains se débrouillent très bien. Ils avancent, comme moi au début, le nez au vent. Allez, courage, il faut repartir. Il a fallu pour ça, quelqu'un pour vous remettre en selle, ou bien quelque produit aux effets miracle, un instant. Mais on commence à s’interroger. Et l'on se rend bien compte que plus l’on monte la côte de la vie, et plus c’est dur. Allez, les potes et le médecin ont dit : Regarder devant. Jamais se retourner. Danger.
Moi, un jour j’ai mis le pied par terre. J’ai même regardé derrière. Je regarde aussi devant mais le cœur n’y est plus.
Depuis quelque temps il m’arrive de plus en plus souvent d’avoir envie de cesser de pédaler. Il est même des matins où j’aimerais rester sur le bord du chemin.
La vie c’est comme le vélo. Pour ne pas se casser la figure il faut sans cesser pédaler, pédaler. Au début, on apprécie. La vie. Le vélo. Le vent dans les cheveux, le soleil dans les yeux. On aime ça. On se sent même souvent seul au monde. On avance, on avance. Et puis un jour on pose le pied par terre. On se fait doubler par plein d’autres cyclistes. Eh, oui, nous sommes des milliards à pédaler ainsi. Pour ne pas tomber je vous le répète ! Certains se débrouillent très bien. Ils avancent, comme moi au début, le nez au vent. On remonte en selle, mais on commence à s’interroger. Et plus l’on monte la côte de la vie, et plus c’est dur. Regarder devant. Jamais se retourner. Danger. Moi, un jour j’ai mis le pied par terre. J’ai même regardé derrière. Je regarde aussi devant mais le cœur n’y est plus. Depuis quelque temps il m’arrive de plus en plus souvent d’avoir envie de cesser de pédaler. Il est même des matins où j’aimerais rester sur le bord du chemin.
(photo supprimée]




Dernière édition par Amb55 le Sam 12 Nov - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://siletheilmeracontait.wordpress.com
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Ven 11 Nov - 23:08

Je sens ta tristesse elle me va droit au cœur comme un direct un vilain coup de poing, je sais qui parle en toi, pour te connaitre un peu maintenant, je n'aime pas cette douleur cette tristesse qui je sens déchire ton âme. J'aimerais dire oui la vie c'est comme le vélo on se fait doubler, on se sent léger, parfois non trop triste trop lourd on voudrait s'effondrer sur le bord d'un fossé. Mais on pourrait aussi dire la vie s'est un vélo différent, il est celui qui élève le cœur, qui nous monte droit vers les nuages, celui qui, tendre comme une caresse, offrande d'amour souffle sur les vilains désirs sombre de fin de tout.

Allez on s'enfonce, puis un beau jour on remonte, on s’élève, je crois que cela porte un nom, la résilience ? descendre bas et remonter, s’élever à nouveau, je sais, bien souvent cela parait impossible, illusoire, illusion, mais en fait il faut changer notre façon de penser, de percevoir la vie, et laisser les choses venir à soit.

Moi j'y crois, je suis certaine Ambr que la vie te réserve de jolies surprises, que si tu lâches prise sur tout ce qui te déchire le cœur, tu pourras un jour retrouver la joie, et le plaisir de vivre chaque jour un peu mieux.

On s'accroche à des idées fausses, à un idéal trompeur, et on s'éloigne de ce qui est vrai, on passe parfois à coté du bonheur, car le bonheur finalement ce n'est pas un état c'est juste vivre simplement, accepter que tout ne soit pas aussi beau que dans nos rêves nos désirs profonds, mais qu'importe trouver la beauté de toutes ces petites choses simplement sans chercher trop loin.

J'ai envie de te dire, allez courage, sourire, tendresse, joie, retrouve la joie, celle des petits riens, et chasse loin de toi tout ce qui te cache ces petits rien et beaucoup le soleil.

Je t'embrasse très fort.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Infinitive
Animatrice
Animatrice
avatar

Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Sam 12 Nov - 10:43

J'ai vu la douce femme. Les cheveux envolés dans le vent furieux. La robe plaquée aux mollets, gonflante comme une voile dans son dos courbé. La pluie cinglante lui gelait le visage, ses mains fragiles, gélées, rougies. J'ai vu la femme, la crispation de sa machoire, l'avant du pied arquebouté sur le cailloutage du sentier. Elle semblait épuisée. Et j'ai vu ces yeux aussi, ce regard qu'elle m'a jetté au moment ou j'allais la doubler, assis sur mon vélo, rageusement collé au chemin. J'ai ralenti en passant tout près d'elle. Je lui ai souri. Elle a répoussé une mèche folle qui lui fouettait la pomette, redressé le menton et tenant toujours le guidon, elle a fixé la ligne d'horizon. Là-bas, à quelques centaines de mètres, la fracture de l'aride montée s'emmelait avec la fin de la côte. Les arbres tremblants plantés le long des fossés semblaient s'amenuiser pour disparaitre comme avalés dans la descente. Elle n'est pas remonté sur son vélo, mais elle l'a poussé avec une vigueur savoureuse. Je l'ai regardée ceuillir le sommet avec un sourire amusé. Elle m'avait doublé.
Revenir en haut Aller en bas
Amb55
Pipelette
Pipelette


Nombre de messages : 629
Localisation : http://siletheilmeracontait.wordpress.com
Loisirs : poèmes et romans
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mar 15 Nov - 19:53

Il n'empêche ... que la destination est la même, et souvent on n'a plus envie de faire d'effort. Ni sur le vélo, ni en marchant à côté.
Revenir en haut Aller en bas
http://siletheilmeracontait.wordpress.com
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 19:44

Oui c'est vrai, on passe tous par ces moments ou l'on voudrait tout lacher, mais quand ils sont derrière nous, on se dit, heureusement il n'en ais rien, j'ai continué à pédaler et ce n'est pas plus mal.

Moi j'appelle cela pédaler dans la semoule, quand tu rames, tu ne sais plus trop ou tu vas et ce que vaut ta vie, j'en étais à ce stade quand j'ai créé le navire il y a sept ans, j'étais un peu perdue et ce forum m'a beaucoup apporté. Maintenant je vais mieux, j'ai trouvé ou du moins j’aperçois le sens de ma vie, j'ai fais la paix avec ma vieille souffrance et j'apprends à la laisser derrière moi comme de vieux habits inutiles.

Et c'est bon c'est doux tu sais Ambr que de lâcher tout ça et d'avancer doucement en cherchant la lumière qui illumine la vie. Parfois elle tremblote la lumière, d'autre fois elle parait plus dense, plus lumineuse et ainsi va la vie, les souffrances s’apaisent.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Langue pendue
Langue pendue


Féminin
Nombre de messages : 373
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 19:57

Tu es quelqu'un de très courageux Anne.
Je me souviens m'être souvent épanchée ici avant de disparaître un jour. L'envie comme ça de revenir aujourd'hui dans ce costume de Ninon.
Tu dis qu'il faut savoir "tout lâcher", moi, je n'y arrive pas. Mes vieux démons, les démons de Ninon ( souviens-t'en) toujours les mêmes, me taraudent. Les vieux habits, qui furent un jour des habits de fête (furent-ils vraiment des habits de bonheur ? pas sûr) je n'arrive pas à les dégager de mon armoire. Quelle tristesse ! Je vais m'y employer. Oui, la vie c'est comme le vélo ....
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 20:00

Je connais ton histoire Ninon, j'ai la chance de t'avoir pour amie, le navire nous as rapprochées toutes deux. Je sais combien c'est difficile de lâcher prise, il faut le temps, le chemin à avancer bien souvent seule, mais moi j'y crois pour toi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 20:01

Puis allez un peu d'humour, pédaler forme les mollets et avec de beaux mollets on peut aller au bout de monde.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Langue pendue
Langue pendue


Féminin
Nombre de messages : 373
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 23:05

poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poule poulepoule poule poule poule poule poule poule poule poule
Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Langue pendue
Langue pendue


Féminin
Nombre de messages : 373
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Mer 16 Nov - 23:08

drôle d'illusion d'optique. Quand on met un seul poulet on le voit avancer, en réalité il recule.
poule
merci Anne de ton petit brin d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Infinitive
Animatrice
Animatrice
avatar

Nombre de messages : 255
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Jeu 17 Nov - 7:10

C'est parce qu'il monte sa cote à l'envers, pour bien regarder, pour bien s'extasier du chemin qu'il parcours en chaque instant... Malin notre poulet... Plutôt que de regarder devant en se disant que cette fichue putain de montée est trop raide...
Revenir en haut Aller en bas
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: La vie et le vélo   Jeu 17 Nov - 11:24

Moi je les trouves super ces poulets puis la pente raide on a plaisir à les contempler une fois au bout.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie et le vélo   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie et le vélo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture-
Sauter vers: