Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 le journal intime d'un serrurier qui aime ecrire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
r.n.rodrigues
Bavard
avatar

Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: le journal intime d'un serrurier qui aime ecrire   Ven 13 Avr - 0:50

Mardi o6 mars
J'ai soudé des pieces du portail de la soeur du monsieur Jean de la Croix. Hier il m'a parlé qui aujourd'hui elle me payait le reste , mais elle n'a pas payé.
Midi et demie - Dans la salle à sejour de la troisiéme Maison Bamba - Vila Embratel
Mon frere aîne dejeune dans la salle à manger. La petite Larisse frit un oeuf - j'ai achevé de lire le roman du grand ecrivain bresilien Jorge Amado "Gabriela, Cravo e Canela", un classique de notre literature

Mardi, o6 mars

Je m'ai habitué ecrire dans la langue françaises, qui parfois j'oublie qui je suis bresilien et j'ai qui ecrire en portugais. J'ai pris une decision, je vais achever de saisir le texte sur l'ordinateur du roman "Além das Nevoas Azuis". Maintenant c'est l'heure de publier ou meilleur finir le roman et après envoyer à les maisons d'editions d'ici du Bresil et Portugal.
J'etais presque fou ou meilleur depressif, parce que je n'ai pas vendu livre dans la France. Tous les jours je lisais les statisques de ventes et rien, -
Demain ou jeudi (avec la benediction de Dieu) je vais envoyer le reste de l'argent du livre.
Mon fils n'aime pas de l'idée. Il veut qui moi fait la traduction du roman à la langue française.
Apres-midi - Maison Bamba
Monsieur le valet Carlos c'est le nouveau maitre du chateau. Mes yeux sont inflammés de soudure. Je suis dans la salle d'ordinateur assis de dos à la fenetre, ma mere dans le terrase - la chienne aboye du fond du cour. Mon frere âine dans le WC.
Monsieur le valet Carlos couché dans le divan dans la salle à sejour voyant un film dans la tele - il est le fils adoptif de ma belle-soeur, personne peut parler rien de lui, elle reste très fachée.
17:15 - Je me leve de la chaise, je laisse le livre du grand maitre espagnol Don Cervantes sur l'étagere et je vais à la cuisine prendre une tasse de café et allumer un "carêta". je retourne au même lieu.

Nuit - 22:15
Je suis très fatigué, j'ai debuté saisir un texte dans l'ordinateur - le roman "Além das Nevoas Azuis" en portugais. Je relis le "Dom Quixote de la Mancha" - j'ai fait deux pages du roman
Revenir en haut Aller en bas
 
le journal intime d'un serrurier qui aime ecrire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture-
Sauter vers: