Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 En guise de rééducation à l'écriture... à la vie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Contisa
Moulin à Paroles
avatar

Féminin
Tigre
Nombre de messages : 6891
Date de naissance : 10/11/1974
Age : 42
Localisation : Nice
Date d'inscription : 09/06/2006

17022008
MessageEn guise de rééducation à l'écriture... à la vie...

J’ai fait cuire le pain
J’ai tiré l’eau du puit
La viande est rôtie
Dans le matin glacé
J’ai cueilli l’herbe sauvage
Les dalles de la salle
Je les ai savonnées
Sur la table la nappe est jetée
Les assiettes sont mises
Les verres ont trouvé leur éclat
Le gâteau refroidit
Distillant sa cannelle
J’ai retiré de chaque pot
Les feuilles trop rousses
Les fleurs fanées
La musique diffuse
Fait danser l’air tiédi
Pourtant tout reste à faire
Rien n’est accompli
Je suis comme en suspens
Je t’attends

_________________

Forum Contes sous le figuier: http://contes-sous-figuier.forum-pro.fr
http://isabellepozziconteuse.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile

 Sujets similaires

-
» Une monnaie de Charles III de Guise?
» Éducation féline
» "L'initiation" ou "l'éducation traditionnelle"
» BOEUF EN GUISE DE VENAISON D'OURS par Nolan
» En guise de remerciements
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

En guise de rééducation à l'écriture... à la vie... :: Commentaires

Vous irez vers d'autres meilleurs :)

Tu nous offres peu mais que du bon merci : ) Et bisous
Je viens de retrouver celui ci qui date de quelques mois... je ne sais plus si je vous l'avais fait partager... je le fais donc...

Sous les pas de mes doigts
Juste là sous la dent de mes mots
Morsure lente étreinte et mort
J’ai perdu la voie de ma voix
J’ai perdu de vue la loi qui mène à moi
Tout droit dans l’abîme au dessus du vide
Dans le bouillon de vies et d’envies
J’ai fait mon lit
Jusqu’à la lie du mieux que j’ai pu
J’ai tout détruit
Tout reconstruit et j’ai fuit
Course effrénée sens opposé
Garder les yeux fermés ne plus penser
Ressentir
Souffrir
Mourir
Fuir
Et revenir
Comme on revient à soi
Je suis venue à moi.
Te voir revenir ainsi, Contisa, nous comble d'aise.
Te voir ainsi sourdre du fonds de ta détresse pour t'épanouir à nouveau nous est d'une profonde humanité.

Bises, bises, bises...

Le Goupil, qui ne dit pas que des conneries.
Loin de là cher Goupil... mais la connerie est le repos de l'intelligence... alors... parfois... tu mérites bien un peu de repos non??? lol
 

En guise de rééducation à l'écriture... à la vie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture :: Contisa-
Sauter vers: