Le bateau ivre



 
PortailCalendrierAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le gibet de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cypora
Bavard
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 82
Date de naissance : 14/02/1957
Age : 60
Localisation : Paris - France
Loisirs : Poésie, lecture, randonnée pédestre
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Le gibet de la nuit   Mar 15 Déc - 22:35

LE GIBET DE LA NUIT

Au gibet de la nuit, la lune s’est pendue
Et, dans le firmament, son âme se balance
En se mirant dans l’eau stagnant au fond des rus,
Eclairant mon regard d’un air de connivence

Entre les lignes bleues irisant mes prunelles
Et, versant dans mes yeux un peu de son ballant,
Jusqu’au primal instant où mon cœur se rebelle
Et tombe écartelé dans les ravins du temps.

Alors, au fil de l’eau, une lueur farouche
Qui empourpre les cieux d’un brouillard nostalgique
Pétrifie, peu à peu, tout ce que dit ma bouche,
En mouillant de reflets ses baisers impudiques.

Quand il n’en reste plus qu’une idée libertine
-L’ébauche d’un désir que le sommeil efface-
Mon corps endolori s’assoupit aux matines
Qui posent leurs doigts d’or sur mes paupières lasses.

luna
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondedantigone.over-blog.net/
Anne
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Coq
Nombre de messages : 23467
Date de naissance : 17/10/1957
Age : 60
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Le gibet de la nuit   Jeu 31 Déc - 13:32

Oh ton poème est très beau.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gibet de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le gibet de la nuit
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le bateau ivre  :: Les joies de l'écriture-
Sauter vers: